Né en 1889 (ou janvier 1896, suivant les sources) au Hubei, exécuté le 27 septembre 1943 dans le Xinjiang ; l’un des fondateurs du P.C.C., organisateur du mouvement communiste au Hubei puis à Shanghai et dans le Xinjiang.

Après avoir appartenu à la Ligue jurée de Sun Yat-sen (孫逸仙), Chen Tanqiu vint au marxisme sous l’influence, notamment, de Li Hanjun (李漢俊). Il fut l’un des dirigeants du « petit groupe » (xiaozu) communiste de Wuhan, au sein duquel militait Dong Biwu (董必武) en même temps qu’il collaborait aux activités de la société du Bien public (voir Yun Daiying (惲代英)). C’est avec Dong qu’il représenta le groupe d’étude marxiste du Hubei au congrès fondateur du P.C.C. en juillet 1921 (d’autres sources ajoutent Bao Huiseng (包惠僧) à la délégation du Hubei, mais Chen Tanqiu est l’un des rares fondateurs du P.C.C. sur la présence duquel elles s’accordent toutes). Chen Tanqiu fut secrétaire du comité provincial du Hubei de 1921 à 1926. En 1922-1923, il s’attacha, avec son adjoint Xiang Ying (項英) et Li Hanjun, à développer le syndicalisme révolutionnaire parmi les cheminots du Jing-Han (le chemin de fer Pékin-Hankou). Le massacre du 7 février 1923 mit un terme brutal à ces activités (voir Yang Defu (楊德甫)). Chen Tanqiu milita ensuite à Shanghai (après un bref épisode d’agitation clandestine dans les campagnes). Il fut élu au C.C. par le Ve congrès du P.C.C. à Wuhan en avril 1927. Durant l’été 1927, il devint responsable à l’organisation du comité provincial du Jiangsu, décimé par la « terreur blanche » qu’y faisait régner Chiang Kai-shek depuis le 12 avril. Il fut réélu fin absentia au C.C. par le VIe congrès du P.C.C., qui se tint à Moscou en juin-juillet 1928. En 1930, il dut se réfugier au Jiangxi, puis reprit ses activités de militant clandestin à Shanghai de l’été 1932 à l’été 1933. Il s’occupait surtout de la formation des cadres pour le comité provincial du Jiangsu. Emprisonné quelque temps, il ne fut pas reconnu et put ainsi échapper à la mort. Mais il dut quitter Shanghai une nouvelle fois et prit la relève de Luo Ming (羅明) à la tête du comité provincial de Fujian, après que les premières attaques contre la « ligne Luo Ming » se furent traduites par l’élimination des « maoïstes » du comité. Il fut démis en décembre 1933 pour avoir montré trop de mollesse dans le recrutement de nouveaux soldats ordonné par la direction antimaoïste des soviets (voir Qin Bangxian (秦邦憲) et Xiang Ying). Bien que la censure et la destitution de Chen Tanqiu soient liées aux attaques contre Luo Ming (c’est-à-dire contre les maoïstes), on ignore s’il prit parti dans les querelles qui divisaient alors les dirigeants du P.C.C., car la campagne anti-Luo Ming avait largement débordé son cadre originel. Toujours est-il que Chen fut réélu au C.E.C. du gouvernement soviétique par le IIe congrès panchinois des soviets (janvier-février 1934) mais que lors de l’abandon des soviets il fît partie de l’équipe de dirigeants laissés dans les bases du Jiangxi et du Fujian, afin de « tenir » l’arrière et d’organiser des guérillas. Il se réfugia à Hong Kong à l’été 1935.
A Moscou, où il se rendit alors, il rédigea (sous le pseudonyme de Chen Panzu), un célèbre article de souvenirs sur le premier congrès du P.C.C. Puis il fut envoyé dans le Xinjiang où le P.C.C. — et Moscou — courtisaient le seigneur de la guerre Sheng Shicai. Deng Fa (鄧發) y dirigeait une mission où figurait notamment le frère cadet de Mao Tse-tung, Mao Zemin (毛澤民). Chen Tanqiu devint le chef de cette mission après le départ de Deng Fa. La rupture de Sheng Shicai avec l’U.R.S.S. en 1942 entraîna son emprisonnement et son exécution en septembre 1943. Celle-ci fut si bien dissimulée que Chen fut réélu au C.C. en 1945. Sur le châtiment des coupables, voir Mao Zemin.

ŒUVRE : « Souvenirs du premier congrès du Parti communiste chinois » in L’Internationale communiste, vol. XII, octobre 1936. Écrit sous le pseudonyme de Chen Pan-tsu (Chen Panzu).

SOURCES : Outre BH et KC, voir : Harrison (1972). — Kuo, Il (1968). — Whiting et Sheng Shih-ts’ai (Sheng Shicai) (1958).

Alain Roux, Yves Chevrier

Version imprimable de cet article Version imprimable