VINARD Pauline ou Paulette

Par Jacques Girault

Professeur dans le Var puis dans la Seine ; militante syndicaliste

P.Vinard fut reçue au concours d’entrée à l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses (section Lettres) en 1929. Intéressée par les méthodes pédagogiques de Célestin Freinet, elle exerçait comme professeur de lettres à l’école primaire supérieure de La Seyne (Var) puis au collège moderne et technique Tessé de jeunes filles à Toulon (Var). Secrétaire-adjointe du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes de Toulon sous le Front populaire, pacifiste, en rapport avec Léon Emery et Michel Alexandre, elle fréquentait des militants de Vigilance et intervenait sur des questions de littérature dans les collèges du travail organisés par la CGT. Elle fut mutée au collège de jeunes filles de Saint-Maur-les-Fossés en octobre 1946.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article180593, notice VINARD Pauline ou Paulette par Jacques Girault, version mise en ligne le 10 mai 2016, dernière modification le 10 mai 2016.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 4 M 59 2, 1459 W 7 (dossier de Marie-Louise Dahon). — Presse locale. — Sources orales

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément