VATANT Daniel, Jean

Par Gérard Montant

Né le 12 février 1951 à Saint-Pierre de Cormeilles (Eure) ; professeur de lycée professionnel, puis chargé de mission au Ministère du travail puis cadre dans des organismes à vocation sociale ; militant syndicaliste CGT ; militant communiste.

Deuxième enfant de Robert, Denis Vatant, instituteur, puis Inspecteur départemental de l’Education nationale et de Yvette, Marie Corre, institutrice, qui avaient cinq enfants, Daniel Vatant fréquenta les écoles primaires de Saint-Pierre de Cormeilles et de Saint-Cyr du Vaudreuil (Eure) jusqu’à l’âge de 10 ans, puis l’enseignement secondaire à Louviers (Eure), Saint-Brieuc (Côte d’Armor) et Troyes (Aube) jusqu’à l’âge de 17 ans où, après avoir obtenu le BEPC, il réussit au baccalauréat (série C). Aux facultés de Reims et d’Amiens, il passa avec succès une licence et une maîtrise en Physique Chimie.

Vatant eut deux enfants avec Sylvie, Rosine Antonelli qu’il épousa le 17 octobre 1970 à Crévecoeur-le-grand (Oise). Il divorça en 1995. Le 17 septembre 2005 à Paris (XVIIIe arr.), il épousa Chantal, Sylvia Buigues, psycho-dynamicienne du travail, psychanalyste.

Maître d’internat entre 1971 et 1974 à Beauvais (Oise), il assuma ensuite en 1975 toujours à Beauvais les fonctions de maître-auxiliaire en lycée d’enseignement professionnel. Il passa avec succès le concours de professeur de lycée professionnel option maths - sciences et fut nommé professeur stagiaire entre 1976-1977 à l’École normale nationale d’apprentissage de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). A l’issue de son stage, il fut affecté, comme titulaire, successivement à Beauvais, Senlis et Creil entre 1978 et 1981. A partir de 1982 jusqu’en 1990, il fut permanent à la CGT, où il exerça plusieurs responsabilités.

A partir de 1991, il changea d’orientation professionnelle. Jusqu’en 1993 il fut chargé de mission à la Mission nationale « nouvelles qualifications » dépendant du Ministère du Travail. Il assuma successivement la responsabilité de chargé de mission à la délégation interministérielle à l’insertion des jeunes toujours auprès du Ministère de Travail en 1994, de délégué général adjoint de l’Association nationale des entreprises pour l’insertion en 1995. De 1996 à 1999 il se vit confier le secrétariat général du Comité national de coordination des groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification sur Paris. Puis en 2000-2002, il fut directeur adjoint du Groupement pour la formation continue dans les industries du BTP (GFP-BTP), en 2003-2005, directeur du développement d’Habitat Formation (Paris) et de 2006 à 2011 directeur général d’Habitat Formation. Il rejoignit en septembre 2012 comme Conseiller technique « alternance et apprentissage » de cabinet du Ministre Thierry Repentin, ministre délégué à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage. D’avril 2013 à mars 2014 il fut nommé Conseiller technique « alternance, apprentissage, certifications professionnelles et VAE » au cabinet de Michel Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. Depuis avril 2014 il rejoignit comme chef de projet le Comité Français des Olympiades des Métiers (COFOM – WorldSkills France)

Son engagement syndical commença en 1975 quand il adhéra au SNETP-CGT. Jusqu’au début de l’année 1991, date de son changement d’orientation professionnelle, il exerça plusieurs responsabilités syndicales : secrétaire de section syndicale du SNETP-CGT au LEP de Beauvais en 1978 et au LEP de Senlis en 1979, secrétaire départemental du SNETP de l’Oise de 1978 à 1982, membre du secrétariat du comité régional de la CGT de Picardie de 1982 à 1985, membre du bureau de l’Union départementale CGT de l’Oise de 1983 à 1985, collaborateur du secteur de l’enseignement au siège de la CGT en 1986, responsable du secteur confédéral de l’enseignement en 1987, responsable du secteur emploi-formation confédéral de la CGT entre 1988 et 1990.

Vatant suivit des stages de formation syndicale de la CGT, niveau élémentaire (1980), niveau moyen (1981), niveau supérieur (1986), stage spécialisé sur l’enseignement (1981) et enfin emploi-formation (1982).

Sur le plan politique, Vatant adhéra au Parti communiste français en 1976 et en démissionna en 1988. Il assuma la fonction de secrétaire de cellule en 1977 dans l’Oise (Hanvoile)

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article180426, notice VATANT Daniel, Jean par Gérard Montant, version mise en ligne le 6 mai 2016, dernière modification le 6 mai 2016.

Par Gérard Montant

SOURCES : Institut d’Histoire sociale de la Fédération de l’éducation de la recherche et de la culture CGT, Archives du SNETP-CGT.

Version imprimable Signaler un complément