Transcription des noms et termes chinois.

A quelques exceptions près (Pékin, Nankin, Tientsin, Chungking, Canton, Sun Yat-sen, Chiang Kai-shek et Mao Tse-tung), les noms et termes chinois sont transcrits à l’aide du système pinyin adopté par la République populaire de Chine et utilisé par la presse occidentale. Autre exception : nous appelons Shenxi la province du Nord-Ouest, dont la capitale est Xi’an, afin de la distinguer de la province limitrophe du Shanxi (capitale : Taiyuan). Le lecteur désireux de consulter la biographie de Chou En-lai ou celle de Chu Teh devra se reporter à Zhou Enlai et Zhu De.

Ce parti ne peut être absolu. Mao Zedong (forme en pinyin de Mao Tse-tung) apparaît dans les titres d’ouvrages cités en chinois. Certains hôtes du Dictionnaire ont publié des souvenirs en Occident. Les sources et la bibliographie les citent (en tant qu’auteurs) dans la transcription adoptée par leur éditeur, suivie de la forme en pinyin grâce à laquelle il sera possible de les identifier dans le Dictionnaire. L’exemple le plus fréquent est celui de Zhang Guotao, dirigeant du P.C.C. et du mouvement ouvrier, qui figure comme auteur d’importants mémoires sous la forme Chang Kuo-t’ao (Zhang Guotao) dans la bibliographie et dans les sources.

Le système Wade-Giles était le plus répandu avant l’adoption du pinyin. Les entrées du Dictionnaire sont données en Wade-Giles par un répertoire qu’on trouvera en fin de volume (p. 843).

Clés du Dictionnaire

Les pseudonymes, d’un usage beaucoup plus fréquent et diversifié en Chine qu’en Occident, ne constituent pas tous des entrées : seuls les personnages les plus marquants, ou ceux qui sont connus sous un pseudonyme (ex. : Wang Ming) sont répertoriés de la sorte.

Œuvres

La rubrique Œuvre qui fait suite à chaque biographie est nécessairement sommaire. A quelques exceptions près, nous n’avons retenu que les ouvrages les plus représentatifs ou les plus dignes d’intérêt. Les traductions ont été mentionnées dans toute la mesure du possible.

Sources et bibliographie

Les références complètes des ouvrages et articles cités dans les Sources (à la fin de chaque notice) sont données dans la bibliographie du volume papier, p. 812.

Définition de quelques termes courants
Jin : unité de poids, équivalant à un peu moins d’une livre.
Mu : unité de superficie, équivalant à un quinzième d’hectare.
Xian : subdivision de la province (souvent traduit par : sous-préfecture).
Yuan : principale unité monétaire.

Abréviations
A.N.P. Assemblée nationale populaire.
A.P.L. Armée populaire de libération.
B.A.T. British American Tobacco Company.
BH Boorman, H.L. et R.C. Howard, éditeurs, Biographical Dictionary of Republican China, 4 volumes, New York, 1967-1971.
B.P. Bureau politique.
C.C. Comité central.
CCWW Chinese Communist Who’s Who, Taibei : Institut des relations internationales, 1970.
C.E.C. Commission exécutive centrale (ou, suivant le contexte, Comité exécutif central).
C.E.I.C. Comité exécutif de l’internationale communiste.
C.P.C.P.C. Conférence politique consultative du peuple chinois.
CQ The China Quarterly, Londres
G.M.D. Guomindang.
I.C. Internationale communiste.
K.M.A. Kailan Mining Administration.
KC Klein, D.W. et A.B. Clark, Biographic Dictionary of Chinese Communism, Cambridge (Mass.), 2 volumes, 1971.
L.J.C. Ligue des Jeunesses communistes.
P.C. Parti communiste.
P.C.C. Parti communiste chinois.
P.C.U.S. Parti communiste de l’Union soviétique.
RMRB Renmin Ribao 人民日报 (Le Quotidien du peuple), Pékin.
R.P.C. République populaire de Chine.
WWCC Who’s Who in Communist China, Hong Kong : Union Research Institute, 2 volumes, 1969-1970.
Version imprimable de cet article Version imprimable