ABDESSELAM OU ANDESSELEM Ben Ahmed

Par Robert Serre

Résistant d’origine marocaine, exécuté par des soldats allemands à Saint-Agnan-en-Vercors (Drôme) le 27 juillet 1944.

Résistant originaire du Maroc, l’un des blessés restés à la grotte de la Luire à Saint-Agnan-en-Vercors (Drôme). En état de marcher, Ben Ahmed Abdsselam fut emmené vers le hameau de Rousset. Il cracha en direction d’un officier autrichien en criant « Sale Boche ! ». Il fut abattu à coups de crosse de mitraillette le 27 juillet 1944.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article180051, notice ABDESSELAM OU ANDESSELEM Ben Ahmed par Robert Serre, version mise en ligne le 25 avril 2016, dernière modification le 25 avril 2016.

Par Robert Serre

SOURCES : Patrick Martin, La Résistance dans le département de la Drôme, 1940-1944, thèse Université Paris IV Sorbonne, 2001, base de données noms. — Archives remises à l’AERD par le fils d’André Vincent-Baume, puis déposées aux Arch. Dép. Drôme. — . Cdt Pons, De la Résistance à la Libération, rééd. 1987, p. 275. — Joseph La Picirella, Témoignages sur le Vercors, 14e édition, 1991, p. 325, 329. — Escolan Patrice, Ratel Lucien, Guide-mémorial du Vercors résistant, Le cherche-midi éditeur, Paris, 1994, 304. — Stèle Rousset.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément