ADAM Étienne

Né vers 1809, Étienne Adam demeurait en 1858 à Saint-Germain-lès-Arpajon (Seine-et-Oise, Essonne). Homme d’action, il s’était signalé comme clubiste sous la Seconde République. La gendarmerie, qui dressait dix ans plus tard un fichier à l’échelle du département, retenait son nom comme celui d’un individu encore dangereux.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article1792, notice ADAM Étienne, version mise en ligne le 23 janvier 2009, dernière modification le 23 janvier 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Seine-et-Oise, IV M 1/60.

Version imprimable Signaler un complément