BRAGUINSKY Maurice

Né le 16 octobre 1908 à Paris (XVIIIe arr.) ; employé au magasin des Trois quartiers, de Paris ; militant trotskyste.

Délégué syndical, Maurice Braguinsky participa activement aux grèves de juin 1936 qu’il anima dans son entreprise le magasin des Trois quartiers. Militant trotskyste, il adhéra en 1936, au Parti communiste internationaliste dirigé par Pierre Frank et Raymond Molinier*. En septembre 1937, il fut élu suppléant au comité central de cette organisation et collabora à son action dans les entreprises. Il participa, en septembre 1938, aux pourparlers avec les dirigeants trotskystes américains en vue d’une réunification du mouvement français. Dans son autobiographie écrite en 1938, le militant communiste Léon Fix, dirigeant syndical du Magasin du Louvre, le signale comme un militant trotskiste membre de la commission exécutive de la Section nouveauté.

Maurice Braguinsky quitta la France en juin 1939 et s’installa à Bruxelles avec la délégation à l’étranger du Parti communiste internationaliste formée autour de Pierre Frank et Raymond Molinier en prévision de la guerre. Il se réfugia à Marseille avec un groupe de militants de ce parti au moment de l’offensive allemande de mai 1940. Il poursuivit son activité en zone sud. Braguinsky fut arrêté à Lyon en mai 1943 et condamné pour « propagande en faveur de la IIIe Internationale ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article17765, notice BRAGUINSKY Maurice, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 2 mai 2013.

SOURCES : Arch. PPo., carton 45. — Témoignage de R. Prager, juin 1976. — RGASPI, 495 270 5366, autobiographie de Léon Fix, octobre 1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément