BABEUF Louis [BABEUF {Louis}, Pierre]

Par Jacques Grandjonc et Marie-Cécile Bouju

Né le 5 vendémaire an X (27 septembre 1801) à Courtray, mort vers 1908 à Creil (Oise). Libraire à Lyon puis Paris, préfet en 1848-1849.

Fils de Jean-Baptiste Babeuf et de Marie-Thérèse Samÿn, Louis Babeuf était le cousin d’Emile Babeuf, libraire comme lui.
Louis Babeuf travailla plusieurs années au début de la Restauration comme employé de librairie à Lyon. Il épousa Louise Régnier, fille de Jacques Régnier libraire lyonnais. Le 22 août 1826, il obtint le transfert du brevet de son beau-père décédé à son profit. Il vendit son fonds lyonnais le 5 septembre 1835 à Dominique Laurent Ayné, membre d’une grande famille de libraires-imprimeurs lyonnais, pour venir s’établir à Paris où son brevet fut officiellement transféré le 12 février 1836. C’est lui qui publia la même année la brochure d’Eugénie Niboyet, Sur la nécessité d’abolir la peine de mort, comme c’est lui qui avait publié en 1833 à Lyon le livre du fouriériste Adrien Berbrugger.
Louis Babeuf devint sous-préfet en 1848, avec le soutien de Jules Favre, secrétaire général au ministère de l’Intérieur, et ce jusqu’en mars 1849.
Son brevet de libraire fut annulé le 16 novembre 1855.
En 1848, il était marié et père de trois enfants.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article177448, notice BABEUF Louis [BABEUF {Louis}, Pierre] par Jacques Grandjonc et Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 19 décembre 2015, dernière modification le 1er avril 2019.

Par Jacques Grandjonc et Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Notes de Jacques Grandjonc ; Arch. Nat. F 18 1729 et F1bI 156/1 ; - Nécrologie, L’Univers, 17 janvier 1908.

Version imprimable Signaler un complément