HAUVILLE Marcel, Albert, Auguste

Par Daniel Grason

Né le 8 mai 1923 à Clamart (Seine, Hauts-de-Seine), exécuté le 20 août 1944 à Paris (XIIe arr.) ; externe des hôpitaux, secouriste de la Croix-Rouge ; F.F.I.

Fils de Lucien Hauville, fabricant de caisses, et de Marguerite Demier, sans profession, Marcel Hauville demeurait 47 boulevard Murat à Paris (XVIe arr.). Le dimanche 20 août 1944, en compagnie de Mathieu Kervella, Marcel Hauville portant le brassard de la Croix-Rouge, passait au carrefour de la rue de Lyon et de l’avenue Daumesnil (XIIe arr.). Tous les deux furent interpellés par trois soldats allemands, chacun montra sa pièce d’identité.
Un soldat allemand tua Marcel Hauville d’une balle dans la tête, Mathieu Kervella était également abattu, les allemands s’emparèrent des vélos. Deux femmes Jeanne Pochard et Betty Holve demeurant au 41 et 45 rue de Lyon témoignèrent des circonstances du drame auprès de la Police Judiciaire. La trace écrite fut aussi enregistrée au commissariat des Quinze-Vingts.

Les noms de Marcel Hauville et Mathieu Kervella figurent avec celui de Georges Bouzonnie sur la plaque commémorative de la Croix-Rouge apposée 36, rue Geoffroy-l’Asnier à Paris (IVe arr.). Sur la façade du 45 rue de Lyon, une plaque rappelle leur souvenir : « Devant cet immeuble Marcel Hauville, 21 ans, externe des hôpitaux, médecin du poste F.F.I. du IVe arr. Mathieu Kervella, 26 ans, contrôleur des douanes, secouriste au poste F.F.I. du IVe arr. sont Morts pour la France le 20 août 1944 ».

Le ministère des Anciens combattants et Victimes de Guerre accorda là Marcel Hauville la mention « Mort pour la France ».

Le ministère des Anciens combattants et Victimes de Guerre lui attribua la mention « Mort pour la France », et l’homologua F.F.I.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article176997, notice HAUVILLE Marcel, Albert, Auguste par Daniel Grason, version mise en ligne le 14 décembre 2015, dernière modification le 9 novembre 2018.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 1801, BA 1819. – SHD, Caen AC 21 P 50664. – Bureau Résistance : GR 16 P 287328. – Site internet GenWeb. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément