TROTOBAS Marius, Joseph

Par Jacques Girault

Né le 23 décembre 1900 à Ollioules (Var), mort le 27 janvier 1991 à Ollioules ; gestionnaire ; militant socialiste ; maire d’Ollioules.

Fils de Marius Trotobas, cafetier, futur maire socialiste d’Ollioules, Marius Trotobas, mobilisé, chasseur alpin en Haute Silésie, se maria en septembre 1922 à Preryna avec une originaire de cette région. Il devint officier puis quitta l’armée pour travailler dans la gestion d’hôpital au Luc (Var) puis à Marseille (Bouches-du-Rhône). Il fut mobilisé en 1939 dans les services de santé de la Quinzième région militaire.

Ancien secrétaire du groupe des Jeunesses socialistes en 1920, Marius Trotobas resta membre du Parti socialiste SFIO sans activité militante. Il fut élu conseiller municipal puis maire d’Ollioules en 1959. Réélu en 1965 et en 1971, il ne fut pas candidat en fin de mandat.

Pendant son passage à la tête de la municipalité, fut achevée l’électrification de la périphérie de la commune. Furent construits la poste, la perception, un gymnase, un collège et une maison de retraite.

Le nom de Marius Trotobas donné à plusieurs artères d’Ollioules et de Sanary rappelait la part prise dans l’aménagement de ces communes par le père et son fils. Pour ce dernier, un sens giratoire lui était dédié.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article175864, notice TROTOBAS Marius, Joseph par Jacques Girault, version mise en ligne le 7 octobre 2015, dernière modification le 21 septembre 2016.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse locale.

Version imprimable Signaler un complément