ROUSSET Alphonse, Gabriel, Aimé, Bossuet.

Né le 26 avril 1898 au Castellet (Var), mort le 3 mars 1976 à Signes (Var) ; cultivateur ; maire socialiste SFIO de Signes.

Son père, Stanislas Rousset, né en 1864, originaire de Méounes (Var), cultivateur, fut élu conseiller municipal républicain-socialiste de Signes, le 5 mai 1929 avec 116 voix sur 268 inscrits. Membre de la commission du cimetière et du cadastre, du comité des fêtes, il fut battu le 5 mai 1935, avec 80 voix sur 271 inscrits par une liste qui se réclamait de la lutte contre le Front populaire.

Coiffeur et cultivateur, Alphonse Rousset se maria octobre 1921 à Signes. Le couple eut une fille. Un des principaux dirigeants socialistes de Signes dans les années 1930, responsable local de la Résistance, il fut désigné, le 20 août 1944, comme président de la délégation municipale. Élu sur la liste socialiste en avril 1945, avec 240 voix sur 382 votants, candidat au poste de maire, il partagea trois fois de suite les voix avec l’instituteur retraité Adrien Bérenguier* qui fut proclamé au bénéfice de l’âge. Rousset devint adjoint socialiste SFIO au maire. Confirmé comme adjoint en octobre 1947, réélu en mai 1953 avec 251 voix sur 392 suffrages exprimés, il devint maire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article175825, notice ROUSSET Alphonse, Gabriel, Aimé, Bossuet., version mise en ligne le 25 octobre 2015, dernière modification le 5 octobre 2015.

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7 32 3, 35 3, 18 M 98, 3 Z 2 12, 4. 19— Arch. Jean Charlot (Centre d’histoire sociale du XXeme siècle. Université de Paris) — Arch. Com. Signes.

Version imprimable Signaler un complément