RZEPECKI Casimir

Par Philippe Lecler, Annette Biazot

Né le 3 janvier 1922 à Muzynowo-Kocielne (Pologne), exécuté sommairement le 18 juin 1944 au maquis du Banel à Matton-et-Clémency (Ardennes) ; ouvrier ; résistant.

Fils de Joseph Rzepecki et de Rafalina Domagala, son épouse, tous deux domiciliés à Linay (Ardennes). Joseph avait quitté la Pologne en 1922 et était venu travailler comme ouvrier aux forges de Blagny (Ardennes). Sa femme le rejoignit avec ses quatre enfants en 1924. Casimir fut comme son père ouvrier aux forges de Blagny. Il fut naturalisé français par décret du 1er février 1939. En janvier 1943, réfractaire au STO, il intégra le maquis franco-belge du Banel dirigé par Adelin Husson. Membre du corps francs, il participa à de nombreux sabotages et à des actions contre l’occupant. Il occupait une cagna dans la clairière de Buchy, avec trois autres réfractaires, André Poncelet, Fernand Blaise, Armand Polèse, et une jeune fille, Marguerite Van Bever. Le 18 juin 1944, après que le maquis eut été encerclé par de fortes troupes allemandes, les cinq maquisards furent arrêtés sans pouvoir opposer de résistance à leurs poursuivants. Les quatre jeunes hommes ainsi que Aimé Houlmont furent emmenés au fortin du Paquis de Frappant, les mains liées dans le dos avec du fil de fer. Ils furent battus à mort, puis, étendus le visage contre terre, et exécutés sur le domaine du Banel, à proximité du château et enterrés sur place.
Le frère ainé de Casimir, Maurice Rzepecki, avait été fusillé par les Allemands le 20 avril 1944 au stand de tir de Berthaucourt à Mézières (Ardennes). Leur sœur, Ksawera, fut déportée au camp de concentration de Ravensbrück.
Une citation à l’ordre du Régiment, comportant l’attribution de la Croix de guerre a été décernée en 1945 à Casimir Rzepecki, à titre posthume, par le général Préaud.
Son nom est inscrit sur le Mémorial de Berthaucourt à Charleville-Mézières (Ardennes).

Exécutés du maquis de Banel (Ardennes) le 18 juin 1944

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article175406, notice RZEPECKI Casimir par Philippe Lecler, Annette Biazot, version mise en ligne le 10 septembre 2015, dernière modification le 19 décembre 2018.

Par Philippe Lecler, Annette Biazot

SOURCES : Archives familiales de Mme Ksawera Nowak-Maingot. — A. Biazot et P. Lecler, Face à la Gestapo – Du réseau Prosper à la chute du maquis du Banel 1942-1944, éditions Euromédia, Douzy, 2011.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément