HERRAULT André, Ludovic, Joseph, dit André MIROY

Par Marianne Enckell

Né le 8 janvier 1890 à Laval (Mayenne) de Joseph Louis Henri, peintre, et Lydie Julie Joséphine Davy ; traducteur, anarchiste.

André Herrault en 1911
André Herrault en 1911

Emigré au Canada pour échapper à la conscription, André Herrault vécut ensuite au Ferrer Center de New York puis de Stelton (New Jersey), enfin à la colonie du lac Mohegan (New York) créée en 1923 par un enseignant de l’école Ferrer, Harry Kelly.

Selon les témoignages recueillis par Paul Avrich, Herrault était l’intellectuel du groupe français – il travaillait comme traducteur, avait étudié l’allemand et le yiddish, puis le russe sur ses vieux jours – et un des anarchistes les plus convaincus de la colonie. Marié à Anita Spiegel (née en 1897, ancienne élève du Ferrer Center), Herrault modifia son nom en Miroy (Spiegel en allemand = miroir). Anita Miroy s’opposa vivement à l’influence communiste bolchevique sur la colonie de Mohegan, dans les années 1930, et fit partie du comité de la Modern School Association. Après la mort d’André, elle se serait remariée avec Henri Dupré, un cuisinier d’origine française qui faisait aussi partie de la colonie.

Les Miroy habitèrent ensuite à New York. Leur fille Iris Miroy (1927-2006), éduquée d’abord à l’école de la colonie de Mohegan, obtint un doctorat en biologie et épousa le scientifique militant Stan Ovshinsky, avec lequel elle développa notamment des cellules photovoltaïques.

Un jeune frère d’André Herrault, Emile dit Milo, vint aussi aux Etats-Unis et vécut à la colonie de Mohegan, où il travaillait comme mécanicien sur voitures. Un autre frère, Léon, mort en 1933, était militant ouvrier. Leur sœur Lydie, née à Rennes en 1896, avait épousé Robert Delon, un ami d’André Herrault.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article175110, notice HERRAULT André, Ludovic, Joseph, dit André MIROY par Marianne Enckell, version mise en ligne le 22 août 2015, dernière modification le 9 février 2019.

Par Marianne Enckell

André Herrault en 1911
André Herrault en 1911

SOURCES : Paul Avrich, Anarchist Voices, Princeton 1995 (rééd. AK Books, 2006). — Paul Avrich, The Modern School Movement : anarchism and education in the United States, Princeton University Press, 1980. — Renseignements fournis par la petite-fille de Robert Delon, août 2015. — Etat civil, Mayenne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément