BROTONS Ricardo

Par André Balent

Né le 6 novembre 1914 à Barcelone (Espagne), exécuté sommairement le 10 juin 1944 à Mercenac (Ariège) ; électricien à Taurignan-Castet (Ariège) ; victime civile de la 2 SS Panzer "Das Reich"

Fils de Joseph Brotons et de Louise Barbera, marié avec Amparo Castells, Ricardo Brotons était domicilié à Taurignan-Castet (Ariège), localité du Couserans à proximité (printemps 1944) du maquis FTPF de Betchat (Ariège).

Ce maquis établi à la limite de la Haute-Garonne était très actif et avait attiré l’attention des forces d’occupation et des collaborationnistes. La majorité de ses coups de mains se produisaient dans le Comminges (Haute-Garonne). Il fut l’un des objectifs de compagnies du 3e bataillon du régiment Deutschland de la 2 SS Panzer "Das Reich" cantonnée autour de Toulouse, en Haute-Garonne et nord de l’Ariège qui organisa une expédition du 9 au 12 juillet, en Haute-Garonne, Ariège, Hautes-Pyrénées. Le 10 juin 1944, le 3e bataillon du régiment de grenadiers blindés Deutschland fut plus particulièrement chargé d’éradiquer, en Couserans et en Comminges, le maquis de Betchat.

Il a été exécuté le 10 juin 1944 vers 14 heures à Mercenac (Ariège), commune limitrophe de Taurignan-Castet et de Betchat, en même temps que Vincent Garavis. Ces deux victimes de la division Das Reich ne figurent pas dans la liste de l’ouvrage de Guy Penaud (op.cit., 2005). Un autre "civil" de Taurignan-Castet, Valentin Lafitte, fut emmené par les SS et fusillé à Martres-Tolosane (Haute-Garonne)

Son nom figure sur le monument aux morts de Taurignan-Castet.

Voir : Betchat, Fabas, Mercenac (Ariège), victimes de la division SS Das Reich en Couserans, 10 juin 1944

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article175003, notice BROTONS Ricardo par André Balent, version mise en ligne le 16 septembre 2015, dernière modification le 8 août 2019.

Par André Balent

SOURCES : Arch. dép. Ariège, 64 J 23, fonds Claude Delpla, notes manuscrites de Claude Delpla. — Claude Delpla, La libération de l’Ariège, Toulouse, Le Pas d’oiseau, 209, 514 p. [pp. 383-384]. — Guy Penaud, La "Das Reich" 2e SS Panzer Division, préface d’Yves Guéna, introduction de Roger Ranoux, Périgueux, La Lauze, 2e édition, 2005, 558 p. [pp. 383-384]. — Site MemorialGenWeb consulté le 11 juillet 2019. — Notes de David Aguilar et Jean-Pierre Besse.

Version imprimable Signaler un complément