SÉBART Lucienne, Nély, Laurence, épouse FABRE Lucienne

Née le 1er décembre 1920 à Nogent-sur-Oise (Oise) ; résistante ; militante communiste de l’Oise.

Lucienne Fabre en 1944
Lucienne Fabre en 1944

Lucienne Sébart joua un rôle important dans l’organisation de la Résistance dans l’Oise, le Calvados, l’Eure-et-Loir et la Somme en mettant sur pied des groupes de femmes avant de rejoindre l’état-major FFI à Paris. Elle participa à la libération de la capitale.
Militante communiste, Lucienne Sébart participa à la première école centrale organisée par le PCF en novembre 1944. C’est là qu’elle connut son mari, Raymond Fabre. Ils se marièrent à Montpellier (Hérault) le 28 décembre 1946. Le couple vécut à Creil puis à Montataire.

Secrétaire fédéral, Raymond Fabre fut exclu du PCF en février 1950 en même temps qu’un autre secrétaire fédéral, Félix Gambier. Lucienne Fabre quitta alors le parti. Dix ans plus tard, Raymond Fabre fut réintégré. Sa femme militait toujours à l’UFF et au Secours populaire français mais elle refusa de reprendre sa carte du Parti communiste.

Elle obtint le Croix de combattant volontaire en 2000 et la Légion d’honneur en avril 2017.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article174618, notice SÉBART Lucienne, Nély, Laurence, épouse FABRE Lucienne, version mise en ligne le 19 juillet 2015, dernière modification le 17 septembre 2017.
Lucienne Fabre en 1944
Lucienne Fabre en 1944
Carte de combattant volontaire de la Résistance
Carte de combattant volontaire de la Résistance
Chez elle à 96 ans.
Chez elle à 96 ans.

SOURCES : Notes de Jean-Pierre Besse après entretien avec Lucienne Fabre-Sébart le 9 janvier 1985.. — Oise hebdo, 10 mai 2017. —État civil.— Note de sa fille, Hélène Boulanger Fabre.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément