SABLIER Maurice (et Émile)

Par Gilles Morin

Né le 11 novembre 1898 ; mort le 27 novembre 1975 à Beaucaire ; percepteur ; maire de Beaucaire (1935-1941, 1944-1953) et conseiller général du Gard (1951-1958) ; secrétaire de la fédération Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1937 ; secrétaire de la fédération socialiste SFIO du Gard en 1946.

Maire de Beaucaire depuis les élections municipales de 1935, Maurice Sablier était secrétaire de la Fédération de la Ligue des Droits de l’homme en 1937. Probablement destitué par Vichy en février 1941, il fut remplacé successivement par trois administrateurs provisoires, preuve de la difficulté d’administrer une commune contre le choix démocratique de la population. Il fut reconduit à ses fonctions de maire après l’occupation, en 1944, réélu jusqu’en 1953. Il a exercé les fonctions de secrétaire de l’amicale départementale des maires. Il perdit la mairie en 1953 mais, réélu conseiller municipal, il continua à siéger dans l’assemblée locale à cette date.
Élu conseiller général SFIO en 1951, en succédant au socialiste Élysée Daumas (avec 2221 voix au premier tour, soit 39,4 % et 3423 voix au 2e, soit 60,4 %), il vit son élection annulée par le conseil interdépartemental de préfecture, car il était percepteur dans une commune du département. Aux élections cantonales partielles des 2 et 9 mars 1952, au premier tour, il arriva en tête avec 2735 voix, soit 48,7 % des exprimés et resta seul en présence d’un candidat communiste, la droite se retirant. Il fut réélu alors avec 3482 suffrages (soit 62,9 % des exprimés). De nouveau candidat en 1958 et 1964, il ne fut pas réélu.

Sablier était délégué cantonal de l’Éducation nationale en 1962.

En janvier 1971, il était membre du comité de soutien à Démocratie socialiste, journal de tendance très réformiste animée par André Chandernagor. Il était chevalier de la Légion d’honneur.

Est-ce le membre du Comité central de la LDH en 1961-1968 ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article174495, notice SABLIER Maurice (et Émile) par Gilles Morin, version mise en ligne le 13 juillet 2015, dernière modification le 25 juillet 2018.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F/1cII/290 et 302 ; F/1cIV/152 et 157. — Archives de l’OURS, dossiers Gard et Tarn-et-Garonne. — Archives Sc. Po., fonds D. Mayer, 3 MA 28. — Démocratie socialiste, janvier 1971.

Version imprimable Signaler un complément