DELAVILLE Jan-Pierre [DELAVILLE Pierre, André, Jean-Jacques]

Par Jean-Claude Gillet

Né le 25 août 1933 à Paris (IXe arr.), mort le 5 janvier 2017 ; réalisateur de films pédagogiques ; militant de la Nouvelle gauche et du PSU en région parisienne.

Fils de Jean-Jacques Delaville (1897-1946), dit Dominique, secrétaire général de mairie de 1940 à 1942, responsable de 4000 faux papiers, et de Simone Meersseman, dite Françoise, secrétaire, Jan-Pierre Delaville eut un scolarit d’enfant malade à l’école publique d’Arpajon (Seine-et-Oise, Essonne) et de Meillhan (Landes). Il fit ses études au lycée Michelet à Vanves, puis à l’École Pratique des Hautes Études, enfin à l’Institut de Filmologie en Sorbonne ; pour cause de problèmes de santé, il ne sera diplômé qu’en 1960. Puis il obtint une thèse de 3e cycle en 1978.

Il intégra le groupe Reconstruction, militant pour laïciser la CFTC, entre 1951 et 1953, puis le RGE (Regroupement de la gauche étudiante) et fut membre du Mouvement Uni de la Nouvelle Gauche en 1955.

En fin 1957, il milita à la section Sorbonne de la Nouvelle Gauche, dont il devint secrétaire et il intégra le Comité fédéral parisien. Il fut secrétaire national étudiant, puis enta au au CPN du PSU lors de la fusion.

Malade, soigné au sanatorium des Étudiants de France, ill milita à l’Association Générale des Étudiants en Sanatorium et fut élu comme vice-président santé au Bureau de l’UNEF en 1962-1963 (président J.-C. Roure*) où il participa aux activités culturelles du BN (en plus de celles liées à la Fondation santé des étudiants de France jusqu’en 1964).

Secrétaire général des étudiants de l’Union de la gauche socialiste (UGS), puis membre de la 14e section du PSU, et secrétaire de celle de Bagneux (1964-1970), il y fut candidat à des élections cantonales, avant de revenir à la 14e section jusqu’en 1974.Il siégeait au Comité politique national fondateur du PSU. Il entra au PS en 1975.

Il travailla à la Radio-Télévision Scolaire de 1965 à 1970, comme réalisateur chargé des expérimentations pédagogiques, avec des collègues enseignants : très actif lors du mouvement de mai 68, il fut secrétaire de la CGT ATOSS, puis passa ensuite à la CFDT au moment de grève de mai 1968.

Il entra à la commission culturelle du PSU, animée par Henri Saigre.

Après son doctorat, il devint secrétaire général de la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication de 1980 à 1982, puis de la Société de Bibliologie et de Schématisation de 1982 à 1999 : il travailla notamment sur les nouvelles technologies de l’image.

Ancien des sanas étudiants, il en fut administrateur depuis 1979, secrétaire général de 1983 à 1988 et en restait un des dirigeants en 2015.

Il s’était marié avec Annie Lortal le 23 août 1963, il était père de deux filles nées en 1968 et 1974.

En 2015, il vivait à Créteil.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article173923, notice DELAVILLE Jan-Pierre [DELAVILLE Pierre, André, Jean-Jacques] par Jean-Claude Gillet, version mise en ligne le 13 juin 2015, dernière modification le 13 janvier 2017.

Par Jean-Claude Gillet

SOURCE : Notes Jean-Claude Gillet. — Renseignements fournis par Jan-Pierre Delaville en novembre 2015.

Version imprimable Signaler un complément