HOUSSAYE Eugène, Onésime, Émile

Par Gilles Pichavant

Né le 7 mars 1920 à Dieppe (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort en février ou mars 1937 en Espagne ; couvreur ; militant des Jeunesses communistes de France ; volontaire en Espagne républicaine.

Fils d’Eugène Houssaye, charretier, et de Madeleine Bourdon, journalière, Eugène Houssaye, demi frère de Charles Pieters, demeurait 6 rue Parmentier à Dieppe, il adhéra à la jeunesse communiste en juin 1935. Le 30 octobre 1936, alors qu’il était le secrétaire de la jeunesse communiste à Dieppe, il parti seul de Dieppe et rejoignit le centre de recrutement de l’avenue Mathurin-Moreau à Paris (XIXe arr.). Le 30 octobre 1936 il partit avec un convoi de volontaires des Brigades internationales à destination d’Albacete (Espagne). Il combattit comme soldat. Il aurait été tué en février ou mars 1937 sur le front de Madrid, mais son décès n’a jamais été confirmé.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article172998, notice HOUSSAYE Eugène, Onésime, Émile par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 28 juillet 2015, dernière modification le 28 juillet 2015.

Par Gilles Pichavant

SOURCES : Arch. RGASPI 545.6.44 (Moscou), RGASPI 545.6.1038 fiches individuelles au 31 décembre 1937 et inventaire des brigadistes au 18 mai 1938. – Témoignages familiaux. — Témoignages contre l’oubli de Charles Pieters, Le temps des cerises, 1995, ISBN 2-84109-044-2. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément