SABATIER Léon, Joseph, Etienne

Par Jacques Girault

Né le 23 avril 1891 à Toulon (Var) ; artiste peintre, enseignant ; militant communiste ; Résistant.

Fils d’un ouvrier chaudronnier retraité de l’Arsenal maritime, originaire de l’Ardèche, Etienne Sabatier, après avoir été élève de l’Ecole des Beaux-Arts à Paris, artiste-peintre, habitant le quartier Claret à Toulon, enseignait à l’Ecole des Beaux-Arts de la ville. Vice-président du Comité de Vigilance des intellectuels antifascistes en mars 1935, représentant du comité à la commission exécutive du comité local de Front populaire, il assurait le secrétariat de la Maison de la Culture. Il exploitait aussi un magasin d’antiquités et de tableaux.
 
Militant communiste, Etienne Sabatier, dont le domicile fut perquisitionné en avril 1940, était surveillé par la police en septembre 1940. En relations pour le Front national avec Marius Autran, il aurait été le premier représentant du Parti communiste sous le pseudonyme de “Laplace“ au Comité de la coordination de la Résistance (qui préfigure le futur Comité départemental de Libération) et dont la première réunion se tint à Toulon fin avril 1943. Il présida le comité de soutien à la liste communiste pour les élections législatives de 1956.
 
Marié en novembre 1920 à Paris (Veme arr.) avec une modiste, originaire de la Moselle, divorcée, Étienne Sabatier, sans doute veuf, se remaria en octobre 1930 à Toulon, avec Émilienne, Jeanne Saglia, née le 3 octobre 1908 à Toulon, fille d’un commerçant d’origine italienne. Cette dernière, marchande de tableaux, membre du Comité des femmes contre la guerre d’Hyères (Var) en 1935, fut exclue du Parti communiste comme "provocatrice" selon les termes de Rouge-Midi, le 6 juillet 1935. Elle décéda le 10 mai 1973 à Guéret (Creuse).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article172547, notice SABATIER Léon, Joseph, Etienne par Jacques Girault, version mise en ligne le 26 avril 2015, dernière modification le 20 septembre 2017.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 4 M 47, 59 2, 4 4, 3 Z 3 40, Cabinet 862. — Presse locale. — Sources orales. — Notes de Jean-Marie Guillon.

Version imprimable Signaler un complément