DEBIEN Maurice, Fernand, Albert

Par Louis Botella

Né le 1er septembre 1920 à Pouzauges (Vendée), mort le 6 décembre 1989 à Suresnes (Hauts-de-Seine) ; fonctionnaire de police ; syndicaliste indépendant des Yvelines.

Fils d’Esprit Théodore Debien, employé de chemin de fer, et de Eulalie Girardeau, journalière, Maurice Debien fut élu, décembre 1961, secrétaire général adjoint du Syndicat national indépendant des personnels administratifs et techniques de la police nationale (SNIPAT). Il demeurait alors à Versailles.

Il fut reconduit dans cette fonction en novembre 1963 et en novembre 1967, il n’exerça plus ce mandat.

_Il s’était marié le 26 avril 1946 au Chesnay (Yvelines) avec Élisabeth Moussu.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article172297, notice DEBIEN Maurice, Fernand, Albert par Louis Botella, version mise en ligne le 20 avril 2015, dernière modification le 20 avril 2015.

Par Louis Botella

SOURCE : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 1863 W5, dossier 3640. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément