LABOUR Gabriel, Jean

Par Emeric Tellier, Dominique Tantin

Né le 21 juillet 1908 à Villetoureix (Dordogne), exécuté sommairement le 12 avril 1945 en Allemagne ; cheminot ; militant communiste et syndicaliste de l’Union syndicale CGT des travailleurs de la métallurgie de la région parisienne ; résistant du Front National.

Entré à la compagnie PLM le 1er novembre 1930, ouvrier soudeur à l’arc au dépôt de Paris-Lyon, Jean Labour était, selon les sources, célibataire ou marié et père d’un enfant. Il résidait rue de la Villette à Paris (XIXe arr.).
Résistant du Front national dès 1941, il fut arrêté le 14 août 1942 par la police française pendant son service pour distribution de tracts.
Emprisonné à la Santé, il fut condamné le 4 décembre 1942 à quatre ans de prison par la Section spéciale de la Cour d’Appel de paris. Il purgea sa peine à Melun puis Châlons-sur-Marne jusqu’en 1944.
A l’approche du débarquement, au cours de l’opération Vent du Printemps, il fut remis par Vichy aux Allemands avec d’autres militants communistes.
Le 12 mai 1944, il fut déporté de Compiègne-Royallieu vers Buchenwald (mat. 51322) puis à Dora (Kommandos d’Elrich puis de Günzerode). Le 12 avril 1945 il fut abattu par les SS au cours d’une marche de la mort.
Il serait inhumé à Thiais (Val-de-Marn, Carré des corps restitués (carré 17).
Il obtint la mention Mort pour la France et le titre de déporté politique (1954). Son nom est inscrit sur des plaques commémoratives à la Gare de Lyon et au centre Henri-Lang.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article171680, notice LABOUR Gabriel, Jean par Emeric Tellier, Dominique Tantin, version mise en ligne le 22 mars 2015, dernière modification le 12 janvier 2019.

Par Emeric Tellier, Dominique Tantin

SOURCES : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 325829. Guillaume Quesnée et Thomas Fontaine in Cheminots victimes de la répression 1940-1945 Mémorial sous la direction de Thomas Fontaine, éd. Perrin/SNCF Paris, 2017, p. 834-835. — Arch. MRN. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément