SIGONNEAU Anatole, Désiré, Victor

Par Emeric Tellier

Né en 1922, tué le 27 août 1944 au Blanc-Mesnil (Seine, Seine-Saint-Denis) ; employé dans l’industrie ; syndicaliste CGT ; victime civile.

Militant de l’Union syndicale CGT des travailleurs de la métallurgie de la région parisienne, Anatole Sigonneau était contrôleur dans les industries métallurgiques.
Pris comme otage par les Allemands à la ferme du Moulin, il est tué le 27 août 1944 en gare du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) par l’éclatement d’un obus alors que son convoi se dirigeait vers Gonesse (Val-d’Oise). Trois autres otages périrent avec lui : Pierre Assailly, Suzanne Bouquin et Jacques Demolin.
Une rue au Blanc-Mesnil porte son nom.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article171617, notice SIGONNEAU Anatole, Désiré, Victor par Emeric Tellier, version mise en ligne le 19 mars 2015, dernière modification le 13 janvier 2019.

Par Emeric Tellier

SOURCES : Arch. MRN. — Site internet GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément