ROYNETTE Charles, Paul

Par Jacques Girault

Né le 25 mars 1910 à Ham (Somme), mort le 11 décembre 2000 à Meaux (Seine-et-Marne) ; instituteur en Seine-et-Marne ; militant du SNI ; maire socialiste de Nanteuil-les-Meaux (Seine-et-Marne).

Fils d’un contremaître de distillerie, Charles Roynette reçut les premiers sacrements catholiques. Il entra à l’Ecole normale d’instituteurs de Melun (Seine-et-Marne) dans la deuxième moitié des années 1920 et effectua sa carrière dans le département : instituteur à Villeparisis, puis à Saint-Germain-sur-Morin jusqu’en 1947, directeur d’école à Champs-sur-Marne puis directeur du cours complémentaire Henri IV de Meaux jusqu’à sa retraite au milieu des années 1960.

Il se maria en décembre 1933 à Champagne-sur-Seine (Seine-et-Marne) avec une institutrice, fille d’instituteurs. Le couple eut trois enfants.

Mobilisé en 1939 avec le grade de sergent, Charles Roynette, fait prisonnier en juin-juillet 1940, resta captif en Allemagne au stalag 2A.

Adhérent du Syndicat national depuis l’ENI, membre du conseil syndical de la section départementale du Syndicat national des instituteurs, il devint secrétaire de la section en 1947 et le demeura jusqu’en 1962. Lors de la réunion du conseil national du SNI, le 18 décembre 1947, dans la discussion sur l’attitude par rapport à la grève des instituteurs parisiens, il douta de l’efficacité d’une grève actuellement. Dans la réunion du conseil, le 14 avril 1954, il intervint sur les constructions scolaires. Lors de congrès nationaux, il fut assesseur à la première séance du congrès de Paris en 1954, membre des commissions des résolutions en 1955 et de la presse en 1957. Candidat au bureau national du SNI en décembre 1955, vingtième sur la liste « Pour un syndicalisme indépendant et constructif » conduite par Denis Forestier, il fut membre suppléant pour la tendance « autonome » de la Commission administrative nationale de la Fédération de l’Éducation nationale entre 1953 et 1955.

Directeur de cours complémentaire, il fut élu membre suppléant du Conseil supérieur d’enseignement du premier degré en février 1959.

Charles Roynette anima puis présida la Fédération des œuvres laïques de Seine-et-Marne. Membre du conseil d’administration de la section départementale de la Mutuelle générale de l’Education nationale, il en devint le président d’honneur.

Retraité, Charles Roynette vint habiter à Nanteuil-les-Meaux (Seine-et-Marne). Militant du Parti socialiste unifié, puis du Parti socialiste, il devint maire de la commune en 1977 et fut réélu de 1983 à 1989. Après son décès accidentel à l’hôpital d’Orgemont (Meaux), son nom fut donné à une salle de la commune.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article171215, notice ROYNETTE Charles, Paul par Jacques Girault, version mise en ligne le 3 mars 2015, dernière modification le 28 juillet 2015.