PETIT Albert

Par Dominique Tantin

Né le 30 mai 1886 aux Marets (Seine-et-Marne), fusillé le 16 mars 1942 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; géomètre.

Marié et père de deux enfants, Albert Petit était domicilié à Villeconin (Seine-et-Oise, Essonne). Il fut arrêté dans cette localité par la Feldgendarmerie le 20 février 1942. Il aurait été dénoncé par sa femme. Il avait en sa possession un revolver, des cartouches et un fusil-mitrailleur français.
Il fut condamné à mort le 13 mars 1942 par le tribunal militaire de la Feldkommandantur 758 de Saint-Cloud (Seine-et-Oise, Hauts-de-Seine) pour « détention illégale d’armes » et fusillé au fort du Mont-Valérien le 16 mars à 16 h 35.
Il fut reconnu « Mort pour la France » par le ministère des Anciens Combattants le 9 novembre 1972. Son nom est inscrit sur le monument commémoratif du Mont-Valérien.



L’abbé allemand Franz Stock l’évoque dans son Journal de guerre :
Prévenu par St-Cloud que Monsieur Albert Petit à Villeconin par Etrechy (S. et O.) doit être fusillé à 4 h 30. Un vieil homme, pour détention d’armes (un fusil-mitrailleur et munitions), ne pratiquait plus, inconsolable, sa femme l’aurait dénoncé. Couple qui ne s’entend pas, bébé qu’il n’a pas encore vu. Il avait l’image mortuaire de son fils (20 ans) sur lui. Tous mes efforts pour l’amener à recevoir les sacrements furent infructueux. Même en faisant appel à l’image mortuaire qu’il avait vénérée. Il ne croyait en aucun Dieu ni vie éternelle, mais me demanda malgré tout de l’accompagner. Je priai souvent son fils pour qu’il nous aidât. En route vers le poteau je lui demandai encore une fois de penser à son âme, en vain. Attaché, yeux non bandés, il m’appela, demanda : "Avez-vous un crucifix ?". Je dis : "Voulez-vous prier avec moi ?" Récitai un acte de contrition qu’il dit aussi avec repentir, les mains jointes, lui donnai l’absolution générale. Il me réclama encore une fois l’image de son fils, qu’il embrassa.
Enterré au cimetière d’Ivry. »

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article169663, notice PETIT Albert par Dominique Tantin, version mise en ligne le 11 janvier 2015, dernière modification le 16 mars 2019.

Par Dominique Tantin

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Site Internet Mémoire des Hommes. – Mémorial GenWeb. — Franz Stock, Journal de guerre. Écrits inédits de l’aumônier du Mont Valérien, Cerf, 2017, p.72-73.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément