ZOLLNER Henri [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarien né le 2 février 1829 à Arnsberg (Allemagne ?), Henri Zollner s’était installé à Paris pour y exercer son métier de tailleur. Répondant à l’appel de Cabet, il partit pour les États-Unis par ses propres moyens, et il arriva à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 28 novembre 1848.

Membre de la communauté de Nauvoo (Illinois) dès mars 1849, il signa, entre novembre 1849 et mai 1851, tous les textes sollicités par Cabet, qui était alors en butte à une forte contestation au sein de la communauté.

Signalé comme l’un des quinze Allemands (ou germanophones) membres de la communauté de Nauvoo au début de l’année 1851, Henri Zollner demanda la citoyenneté américaine le 30 juillet 1852. En 1854 il était employé comme bûcheron par la colonie. Le 12 mai 1856, il vota pour Cabet, et il le suivit sans doute à Saint Louis. En 1872, il figurait en effet au nombre des membres et sympathisants de la section française n° 14 de l’AIT qui versèrent de l’argent à la souscription au bénéfice des réfugiés de la Commune.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article166511, notice ZOLLNER Henri [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 10 octobre 2014, dernière modification le 10 octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Naturalization Records, Hancock County, Ill. ; Le Populaire de 1841, 1er juillet 1849, 14 mars 1851 entre autres ; Colonie icarienne, 27 septembre 1854 ; É. Cabet, Guerre de l’opposition, août 1856, p. 63-64 ; Le Socialiste, 20 janvier 1872 ; Jules Prudhommeaux, Icarie et son fondateur Étienne Cabet, Paris, Cornély & cie, 1907, p. 284, 399 ; note de Robert P. Sutton.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément