WATTERS Louis [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Membre de la section locale 1041 de l’UMW d’Elliott (Missouri), Louis Watters écrivit en mai 1913 avec Piquet à la rédaction de L’Union des travailleurs pour dénoncer le dénommé Dewilde, membre de la section d’Assumption de l’UMW, comme étant un escroc.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article166435, notice WATTERS Louis [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 9 octobre 2014, dernière modification le 9 octobre 2014.