SALISBURY Fernand, William

Par Julien Lucchini

Né le 15 décembre 1913 à Épinal (Vosges), fusillé le 22 mai 1944 à Épinal ; mécanicien ; résistant.

Fils de William Salisbury, peintre, et de Sophie, Clémentine Grandgeorge, sans profession, Fernand Salisbury, mécanicien demeurant à Val-d’Ajol, s’était marié le 15 décembre 1934 à Val-d’Ajol (Vosges) avec Claire, Paulette, Amélie Romary et était père d’un enfant.
Le 31 juillet 1943, il fut arrêté dans sa commune par la Sipo-SD pour espionnage. Réfractaire au Service du travail obligatoire (STO) d’après le témoignage de Raymond Matter, Fernand Salisbury appartenait au réseau Centurie de l’Organisation civile et militaire (OCM) depuis février 1942 dans le secteur de Remiremont, et avait participé à des actions de parachutage.
Incarcéré à la prison de la Vierge à Épinal, il fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand FK 622 d’Épinal le 28 avril 1944.
Fernand Salisbury a été fusillé le 22 mai 1944 à Épinal par les autorités allemandes.
Homologué lieutenant des Forces françaises de l’intérieur (FFI), il reçut la mention « Mort pour la France ». Son nom figure au Monument de la Vierge à Épinal.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article166263, notice SALISBURY Fernand, William par Julien Lucchini, version mise en ligne le 20 octobre 2014, dernière modification le 31 octobre 2018.

Par Julien Lucchini

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII 5, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty). – État civil et documents communiqués par la mairie d’Épinal.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément