ULENS Séraphin [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Proche de la mouvance anarchiste de Charleroi (Pennsylvanie), Séraphin Ulens fut en sa qualité de chanteur amateur l’un des animateurs de la soirée organisée dans cette ville en 1896 pour commémorer l’anniversaire de la Commune de Paris.

Militant mutualiste, il était en décembre 1901 membre et président en exercice de La Solidarité de Charleroi. Il procéda à ce titre à l’inauguration de la salle que cette société venait de faire construire. Au cours des deux années suivantes, il fut également amené à prononcer plusieurs discours à l’occasion des cérémonies organisées en mémoire de sociétaires décédés.

Sans doute Séraphin Ulens était-il d’origine belge, puisqu’il versa son écot à la collecte organisée en avril 1913 par L’Espoir dans le but de soutenir les ouvriers belges qui s’apprêtaient à entrer en lutte pour obtenir le suffrage universel et l’égalité politique.

Peu après l’éclatement de la Première Guerre mondiale, il rejoignit le groupe des Spirites de Charleroi. Il versa son écot à la collecte organisée par ces derniers au profit des blessés français et belges.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article166222, notice ULENS Séraphin [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 8 octobre 2014, dernière modification le 8 octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : L’Ami des ouvriers, 15 mars 1896 ; L’Union des travailleurs, 2 janvier, 12 juin 1902, 4 juin 1903, 1er mai 1913, 11 février 1915 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément