THIENPONT Rémy [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Rémy Thienpont s’abonna à L’Union des travailleurs en février 1904 alors qu’il résidait à Decatur (Illinois). L’année suivante il partit travailler à Weir City (Kansas). Membre de la section locale de langue française du PSA, il fut nommé en mai 1905 agent-diffuseur officiel de l’hebdomadaire socialiste francophone dans cette ville. Alors qu’il devait partir en tournée de propagande pour le journal à Chicopee, Fleming, Yale, Mineral, Scammon, Roseland et Cornell, il fut forcé d’ajourner son départ pour cause de maladie.

En 1906, il travaillait à Blue Mound (Illinois), d’où il envoya une aide financière de 2 dollars à L’Union des travailleurs. Parti ensuite pour la Californie, il trouva un emploi à Los Angeles comme garçon d’écurie. Hospitalisé suite à une crise d’appendicite, il eut fort à faire pour se débarrasser des salutistes et autres prédicateurs qui voulaient absolument le convertir pour sauver son âme.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article166109, notice THIENPONT Rémy [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 7 octobre 2014, dernière modification le 7 octobre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 25 février 1904, 2 mars, 11 mai, 25 mai, 8 juin 1905, 15 février 1906, 2 mai 1907 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément