ROUSSEL Émile, Ferdinand

Par Julien Lucchini

Né le 5 mai 1903 à Bois-de-Champs (Vosges), fusillé le 3 juillet 1944 à Épinal (Vosges) ; cantonnier SNCF ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils d’Alphonse Roussel, cultivateur, et de Marie, Augustine Lançon, brodeuse, Émile Roussel, cantonnier SNCF demeurant à La Houssière (Vosges), s’était marié le 24 décembre 1925 à Taintrux avec Augustine Villaume et était père de trois enfants.
Le 16 juin 1944, il fut arrêté par la Sipo-SD à La Houssière pour activité de franc-tireur. Résistant, il était membre du réseau Résistance-Fer depuis octobre 1943. Selon son dossier, il aurait pris part aux attaques du maquis des Forces françaises de l’intérieur (FFI) de Corcieux du 6 juin 1944.
Incarcéré à la prison de la Vierge à Épinal, il fut condamné à mort par le tribunal militaire allemand FK 622 d’Épinal le 3 juillet 1944. Émile Roussel a été fusillé le 3 juillet 1944 à Épinal par les autorités allemandes.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article165720, notice ROUSSEL Émile, Ferdinand par Julien Lucchini, version mise en ligne le 21 octobre 2014, dernière modification le 13 avril 2017.

Par Julien Lucchini

SOURCES : DAVCC, Caen, Liste S 1744 (Notes Thomas Pouty). – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément