JOURDAIN Léon [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Né à Sedan (Ardennes) vers 1815, Léon Jourdain était déjà installé à San Francisco (Californie) durant les années 1850 comme restaurateur. En 1856, il était membre du Comité de vigilance. En 1858, alors qu’il tenait le restaurant L’Espérance, il figurait parmi les membres de la Société française de bienfaisance mutuelle. En 1861, il tenait l’Hôtel et le restaurant de l’Europe, 137 rue Kearny.

Membre ou sympathisant de la section française n° 19 de l’AIT, Léon Jourdain versa son écot à la souscription organisée par les Internationaux au bénéfice des veuves et des orphelins des combattants de la Commune de Paris en février 1873.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article163592, notice JOURDAIN Léon [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 4 septembre 2014, dernière modification le 4 septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Le Socialiste, 9 mars 1873 ; Note d’Annick Foucrier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément