IBACH [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Ouvrier tisseur à Biddeford (Maine), militant socialiste américain francophone, Ibach s’abonna à L’Union des travailleurs en mai 1903. Il fit la connaissance de Louis Goaziou à l’occasion de la conférence donnée par ce dernier dans sa ville en août 1904. En octobre, il passa commande de 50 exemplaires de l’hebdomadaire socialiste francophone par semaine, afin de développer la propagande en direction des Franco-canadiens jusqu’aux élections. Quelques semaines plus tard, il informa la rédaction des résultats obtenus par les socialistes lors de l’élection présidentielle, soulignant les progrès obtenus notamment parmi les Québécois : Debs avait obtenu 103 voix à Biddeford contre 11 en 1900, 37 voix à Saco contre 3, et 78 voix à Westbrook. Durant la même période Ibach trouva 27 nouveaux abonnés pour L’Union des travailleurs.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article163433, notice IBACH [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 1er septembre 2014, dernière modification le 1er septembre 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 7 mai 1903, 6 octobre, 1er décembre, 8 décembre, 15 décembre 1904.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément