HAUBRY Marie [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Compagne d’Henri Haubry, acquise aux idées anarchistes, Marie Haubry publia dans L’Ami des ouvriers un appel intitulé « Aux femmes », dans lequel elle exaltait ces dernières à hâter l’heure de la Révolution sociale en veillant à donner à leurs enfants une éducation appropriée. Elle résidait alors à Weir City (Kansas). Elle avait joint à son envoi la somme de 25¢ pour la souscription permanente. En 1896, alors qu’elle avait déménagé à Seatonville (Illinois), elle fut à l’initiative d’une nouvelle collecte au bénéfice de L’Ami des ouvriers, qui fut effectuée après qu’elle eut entonné une chanson révolutionnaire.

En juin 1898, Marie Haubry assista à la conférence donnée par Louis Goaziou à Spring Valley (Illinois) sur la question des femmes et elle en donna un compte-rendu dans La Tribune libre. L’année suivante elle participa à titre personnel à la souscription des compagnons de Spring Valley au bénéfice du militant anarchiste Victor Fouquet.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article163202, notice HAUBRY Marie [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 27 août 2014, dernière modification le 4 avril 2018.

Par Michel Cordillot

SOURCES : L’Ami des ouvriers, avril 1895, 15 mai 1896 ; La Tribune libre, 30 juin 1898, 18 mai 1899.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément