FAVEREAU Émile [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarien, tailleur, Émile Favereau arriva à Nauvoo (Illinois) fin 1850 ou début 1851 accompagné de sa famille. Cette même année il perdit un fils âgé de 3 ans et 10 mois. Il fut employé par la colonie comme jardinier.

Détaché au poste de l’Iowa pour explorer la possiblité de fonder une nouvelle Icarie plus à l’Ouest, Émile Favereau rejoignit la communauté de Nauvoo autour de mai 1856. Il se rangea alors aux côtés de la minorité fidèle à Cabet. En août, il fut élu membre de la gérance de la minorité « blanche ».

Émile Favereau suivit Cabet à Saint-Louis (Missouri) et il se trouvait aux côtés du maître lorsque ce dernier mourut des suites de son apoplexie.

Le 3 janvier 1859, Émile Favereau fut élu gérant de la communauté de Cheltenham (Missouri), puis il remplaça Benjamin Mercadier à la présidence. Il fut l’un des Icariens dont l’engagement dans les rangs de l’armée nordiste apporta une aide financière appréciable à la communauté.

Après la guerre de Sécession, Émile Favereau figura au nombre des membres ou sympathisants de la section française n° 14 de l’AIT de Saint-Louis qui versèrent de l’argent à diverses souscriptions organisées au bénéfice des réfugiés de la Commune, des grévistes suisses de Monthey, ou encore des veuves et orphelins des combattants fédérés de Paris.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article162681, notice FAVEREAU Émile [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 16 août 2014, dernière modification le 16 août 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Colonie icarienne, 4 octobre 1854 ; Le Socialiste, 20 janvier, 4 mai 1872, 23 février 1873 ; Jules Prudhommeaux,Icarie et son fondateur Étienne Cabet, Paris, Cornély & cie, 1907, passim.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément