FALISE Guillemine [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Épouse de Ferdinand Falise et militante socialiste de Charleroi (Pennsylvanie), Mme Guillemine Falise était d’origine belge. Ses parents habitaient toujours au Vieux Pays et elle leur rendit visite durant l’été 1903. Peu après son retour, elle participa activement à l’organisation du bal des socialistes de Charleroi en préparant des gâteaux. Elle fut de même en 1908 l’une des animatrices de la fête donnée au profit de L’Union des travailleurs et qui rapporta au total 67 dollars 84.

En mars 1909, Guillemine Falise fut embauchée pour aller aider Fernand Meuter (voir ce nom) à installer et ouvrir la succursale du store coopératif de Charleroi qui venait d’être créée à Point Marion et dont Meuter avait accepté la gérance. À son retour à Charleroi, elle versa en son nom personnel 50¢ à la souscription permanente de L’Union des travailleurs.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article162663, notice FALISE Guillemine [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 16 août 2014, dernière modification le 16 août 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 14 mai, 22 octobre 1903, 30 juillet 1908, 18 mars, 12 août 1909.

ICONOGRAPHIE : Mme Guillemine Falise figure (avec son époux Ferdinand) sur la photo du store coopératif publiée dans L’Union des travailleurs en date du 17 décembre 1908.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément