DHEZ Joseph [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Mineur français né dans la région de Liévin (Pas-de-Calais) vers 1881, Joseph Dhez émigra aux États-Unis sans doute à la suite d’une mise à l’index du fait de ses sympathies pour le mouvement anarcho-syndicaliste.

Cet ex-membre de la Fédération des mineurs du Pas-de-Calais fut tué début décembre 1909 à l’âge de 28 ans lors de la catastrophe minière de Cherry (Canada) qui fit 400 victimes, parmi lesquels 11 Belges et 10 Français. Joseph Dhez était membre d’une société américaine, les Foresters of America, Court Alba n° 72 et syndiqué à l’UMW. Sa mère, qui résidait à Liévin, fut d’ailleurs avertie par une annonce publiée dans L’Union des travailleurs qu’elle avait droit à une pension syndicale sous réserve de fournir les justificatifs nécessaires.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article162283, notice DHEZ Joseph [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 5 août 2014, dernière modification le 5 août 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Lettre de Jules Gouverneur à L’Action syndicale, 26 décembre 1909 ; L’Union des travailleurs, 9 décembre 1909, 15 décembre 1910.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément