Né le 17 juin 1899 à Beuzeville-au-Plain (Manche), mort le 27 janvier 1987 à Quettehou (Manche) ; instituteur ; syndicaliste ; membre d’associations pacifistes.

Fils d’un journalier, Camille Belliard était marié et père de trois enfants. En dehors de sa profession d’instituteur, Camille Belliard a exercé les principales activités suivantes : président-fondateur de « L’Amitié par le Livre », association culturelle fondée en 1930 - qui a publié en particulier des œuvres de Léon et Maurice Bonneff, Albert Thierry, Marcel Martinet, Paul Leblois, Jean Rogissart, Michel Maurette, Ludovic Massé, Henry Poulaille, Henri Frossart, etc. - Président-fondateur de l’« Association de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence de la Manche » (création de nombreux Établissements et Services depuis 1946) - Président-fondateur de la « Société des Amis du polyglotte, linguiste, poète et romancier paysan Philéas Lebesgue ».
Camille Belliard a fondé en 1918 la revue Les Primaires, avec G. Lionnais.

ŒUVRE : Le Bois de la Croix, Éd. de l’APLL, 1924. — Paroles d’Évangile, ibid., 1954. — La Bible au feu de l’intelligence, ibid., 1958.

SOURCE : Suppl. au Bulletin de L’Amitié par le livre, n° 118, printemps 1987.

Jean Prugnot

Version imprimable de cet article Version imprimable