CARTON François [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Mineur originaire d’Avion (Pas-de-Calais), François Carton émigra aux Etats-Unis, sans doute à la suite d’une mise à l’index. En 1906, il se trouvait à Marshal (Colorado). Militant anarcho-syndicaliste, il écrivit à ses camarades restés en France que chaque semaine les mineurs français de cette localité se réunissaient pour entendre la lecture collective de la presse syndicale française, et qu’ils s’étaient prononcés contre la réunification avec le « vieux » syndicat. Pendant encore près de deux ans, son nom figura régulièrement parmi ceux des souscripteurs et des abonnés de L’Action syndicale. Il participa notamment à la souscription ouverte pour venir en aide à Benoît Broutchoux, alors emprisonné.

En janvier 1907, en réponse à l’appel « Aux camarades d’Amérique » en faveur de l’imprimerie communiste, François Carton fit parvenir en France la somme de 81,05 F qu’il avait collectée avec un des frères Couturier. Parmi les souscripteurs se trouvait une Marie Carton, peut-être sa compagne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article161170, notice CARTON François [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 7 juillet 2014, dernière modification le 7 juillet 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Action syndicale, 30 septembre, 7 octobre 1906, 3 mars, 4 août, 5 décembre 1907, 31 mai 1908.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément