RICHARD Jean, Rosalie

Par Jean Lorcin

Né le 6 mai 1895 à Saint-Étienne (Loire), mort le 29 août 1977 à Saint-Étienne ; ouvrier métallurgiste ; militant communiste de la Loire.

Jean Richard, ouvrier métallurgiste à la Manufacture, était secrétaire de la cellule d’industrie des usines Leflaive (Société nouvelle des établissements de la Chaléassière).

Président de l’ARAC en 1939, il était considéré comme antimilitariste. Assigné à résidence par un arrêté du 9 octobre 1940, il fut arrêté le 13 octobre 1940 et interné dans le Centre de Séjour Surveillé du Château de Mons, puis au camp de La Fouillouse. Il fut libéré, comme nombre d’internés communistes, grâce à l’intervention du nouveau secrétaire de l’UD, Touron, selon Urbain Thévenon.
Il fut candidat du PCF à l’élection municipale du 19 octobre 1947 à Saint-Étienne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article161082, notice RICHARD Jean, Rosalie par Jean Lorcin , version mise en ligne le 6 juillet 2014, dernière modification le 6 juillet 2014.

Par Jean Lorcin

SOURCES : Arch. Dép. Loire, 4 M 588, 2 W 76, 85 W 94-95 et 97. - RGASPI, pas de dossier biographique Jean Richard au Komintern. – Jean Lorcin, « RICHARD Jean, Rosalie », in : Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, 4e période, 1914-1939. – Daniel Colson, « La Charte du travail et le syndicat des Métaux de Saint-Étienne », Les ouvriers en France pendant la Seconde Guerre mondiale, sous la direction de Denis Peschanski et Jean-Louis Robert, actes du colloque, Paris, CNRS, 22-24 octobre 1992.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément