BROUTIN Victor [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Mineur français parti travailler aux États-Unis pour échapper au service militaire, militant socialiste, Victor Broutin fut tué dans un accident de mine survenu à Coal Center (Pennsylvanie) en janvier 1903. Il était âgé de 19 ans. Plus de 200 militants socialistes et sympathisants assistèrent à ses funérailles. L’éloge funèbre, prononcée par Séraphin Ulens (qui avait remplacé Louis Goaziou, empêché) fut une dénonciation en règle de l’exploitation capitaliste.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article161000, notice BROUTIN Victor [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 4 juillet 2014, dernière modification le 4 juillet 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 29 janvier, 5 février 1903.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément