BOSSAY Charles [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarien né le 6 novembre 1793 en Savoie, Charles Bossay s’était installé à Paris. Il partit pour les États-Unis le 21 avril 1850, et il y arriva le 17 mai de la même année. Il rejoignit alors la communauté de Nauvoo (Illinois). En janvier 1851, il figura au nombre des signataires d’un texte de soutien à Cabet.

Charles Bossay demanda la citoyenneté américaine le 31 juillet 1852. En juillet 1854, il travaillait à la laiterie de Nauvoo. Il semblerait qu’il ait ensuite été détaché dans l’Iowa.

Charles Bossay était de nouveau à Nauvoo lorsque la colonie commença à se déchirer. Le 13 octobre 1856, il se rangea du côté de la minorité fidèle et Cabet, et il partit avec les partisans de ce dernier pour Saint Louis (Missouri). Il mourut peu après son arrivée dans cette ville.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article160792, notice BOSSAY Charles [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 2 juillet 2014, dernière modification le 2 juillet 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Naturalization Records, Hancock County, Ill. ; La Populaire de 1841, 14 février 1851 ; Colonie icarienne, 26 juillet, 20 septembre 1854 ; Jules Prudhommeaux, Icarie et son fondateur Étienne Cabet, Paris, Cornély & cie, 1907, p. 421 ; notes de Robert Sutton et François Fourn.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément