BARTHELOT Marie [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

En 1903, Marie Barthelot fut l’une des deux femmes initiées par la loge 301 du Droit humain de Charleroi (Pennsylvanie), la première loge mixte des États-Unis. Elle en était toujours membre en 1911.

Fin 1906, Marie Barthelot figurait au nombre des actionnaires de la coopérative de publication de l’hebdomadaire socialiste francophone L’Union des travailleurs.

Marie Barthelot était l’épouse d’Étienne Barthelot (voir ce nom).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article160432, notice BARTHELOT Marie [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 28 juin 2014, dernière modification le 28 juin 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : L’Union des travailleurs, 20 décembre 1906, 12 janvier 1911 ; Bulletin de la Franc-Maçon ... Mixte « Le Droit Humain », juillet-décembre 1937.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément