RINGENWALD René, Auguste.

Par Jacques Girault.

Né le 2 août 1921 à Paris (XVIIIeme arr.) ; instituteur dans l’Yonne ; militant du SNI ; militant communiste.

Fils d’un comptable et d’une employée de bureau, René Ringenwald, instituteur à l’école du hameau de Prénereau dans la commune de Migé (Yonne), fut muté à Hauterive en 1951. Il était le responsable des jeunes de la section départementale du Syndicat national des instituteurs.

Il se maria en juin 1943 à Sens (Yonne) avec une institutrice, fille d’un maroquinier. Le couple divorça en 1951.

Ringenwald adhéra au Parti communiste français en 1946. Il participa activement à la campagne de l’appel de Stockholm et l’Humanité souligna son action. Il entra au bureau de la fédération communiste en 1951 et fut responsable de la trésorerie. En août 1953, il organisa la solidarité avec les cheminots grévistes de Migennes. Il hébergea pendant cette grève le secrétaire fédéral Jean Cordillot. Lors de la conférence fédérale de 1954, pour des raisons personnelles, il demanda à ne pas être réélu au comité fédéral. Il s’éloigna par la suite de l’activité du PCF.

Ringenwald se remaria en août 1962 à Paris (XIeme arr.) avec une infirmière.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article160267, notice RINGENWALD René, Auguste. par Jacques Girault., version mise en ligne le 26 juin 2014, dernière modification le 29 août 2014.

Par Jacques Girault.

SOURCES : Arch. Dép. Yonne (Antoine Bianconi), 1186 W 32 — Archives du comité national du PC — Notes de J. Cordillot.

Version imprimable Signaler un complément