ALAUX Jean [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Militant socialiste de la côte Ouest des États-Unis, Jean Alaux résida successivement à San Francisco, Californie (1904-05), Eugene, Oregon (1906), Oakland, Californie (l907), puis de nouveau à San Francisco (1908-1910). Membre du Club socialiste français de San Francisco, il s’abonna et prit contact avec L’Union des travailleurs en 1904. Dans cette ville où résidaient d’après lui 8 000 Français, il n’y avait que 7 socialistes stables, plus quelques militants de passage. Il parvint néanmoins à réaliser plusieurs abonnements à l’hebdomadaire socialiste de Charleroi.

Également militant mutualiste, Jean Alaux se prononça en juin 1905 contre la proposition d’exclure des sociétés de secours mutuels les sociétaires atteints de maladies vénériennes. Se réclamant dans plusieurs articles de l’internationalisme, il s’éleva en août 1909 contre l’ostracisme anti-asiatiques qui faisait des ravages en Californie. Il figura sur la liste des abonnés de L’Union des travailleurs de 1904 à 1910 au moins.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article160178, notice ALAUX Jean [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 24 juin 2014, dernière modification le 24 juin 2014.

Par Michel Cordillot

Source : L’Union des travailleurs, 6 juillet 1905, 3 mai 1906, 12 août 1909 entre autres.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément