LACASSAIGNE Paul

Par Michel Gorand

Cheminot ; syndicaliste CFTC de la Haute-Vienne ; vice-président de l’Union des cheminots CFTC du réseau PO (1930-…).

Grand mutilé de la guerre 1914-1918, Paul Lacassaigne, cheminot à Limoges, était vice-président de l’Union des syndicats professionnels (CFTC) du réseau PO, dès 1930.

Il fut nommé, en novembre 1933, membre de la commission départementale du travail de la Haute-Vienne au titre de l’Union départementale CFTC.

Au congrès fédéral des cheminots CFTC, d’avril 1934, Paul Lacassaigne présenta le rapport sur l’application de la loi des huit heures, dans les chemins de fer.

Inquiété et emprisonné à la Libération, le bureau fédéral des cheminots CFTC dénonça alors un abus, et André Paillieux, secrétaire général de la Fédération des cheminots CFTC intervint auprès du ministre de la Justice pour le faire libérer en fournissant les preuves de son action, pendant la guerre, pour la défense des Alsaciens-Lorrains repliés sur la région de Limoges.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article159996, notice LACASSAIGNE Paul par Michel Gorand, version mise en ligne le 20 juin 2014, dernière modification le 13 janvier 2015.

Par Michel Gorand

SOURCES : Historique des cheminots CFTC (1930), —Archives interfédérales CFDT. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément