BAYLE Joseph

Par Jacques Girault Gilles Morin

INé le 1er juin 1922 à Agos Vidalos (Hautes-Pyrénées), mort le 26 juillet 1999 ; instituteur dans les Hautes-Pyrénées ; militant socialiste ; secrétaire de la fédération du PSU en 1960 ; maire d’Azereix (Hautes-Pyrénées)

Fils d’un douanier, Joseph Bayle reçut tous les sacrements catholiques. Pendant toute sa vie, il fut respectueux des traditions religieuses tout en étant athée et défenseur de la laïcité selon sa famille. Instituteur dans plusieurs villages des Hautes-Pyrénées dont Estaing et Ayzac-Ost, il termina sa carrière à Azereix.
Il se maria en mai 1942 à Avezac Prat avec une institutrice, fille d’agriculteurs dans le piémont pyrénéen. Ils eurent trois enfants.
Membre du Syndicat national des instituteurs, ancien militant socialiste SFIO, Joseph Bayle était responsable départemental de la Nouvelle gauche en juillet 1955 et janvier 1957. Il fut ensuite secrétaire de la fédération de l’Union de la gauche socialiste puis de celle du Parti socialiste unifié à sa fondation en 1960. Militant actif, élu maire d’Azereix en 1965, il était adhérent de base en 1967 et la plupart des autres conseillers n’étaient pas engagés politiquement. Réélue en 1971, en 1977, sa liste fut battue mais avec son adjoint, indiqués « Sans étiquette », ils furent réélus comme conseillers municipaux. Partisans du remembrement des terres agricoles, ils s’étaient heurtés à l’hostilité au remembrement des habitants. En 1981, il participa aux actions préparatoires à la victoire de la gauche.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article15981, notice BAYLE Joseph par Jacques Girault Gilles Morin, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 16 mars 2019.

Par Jacques Girault Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., AP, fonds PSU. — Le Libérateur, n° 41. — Bulletin d’information du Mouvement uni de la Nouvelle gauche, 10 janvier 1957. — Tribune socialiste, 7 mai 1960. — Fichiers des adhérents de l’UGS et du PSU. — Renseignements fournis par la famille de l’intéressé.

Version imprimable Signaler un complément