YANSSENS (ou YANSENS) Alphonse [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Mineur de charbon ; marié et père de famille ; militant socialiste, co-fondateur en 1903 de la section socialiste francophone de Patton (Pennsylvanie) ; propagandiste très impliqué dans la diffusion et l’aide financière à L’Union des travailleurs.

Mineur à Hawk Run (Pennsylvanie), Alphonse Yanssens s’abonna à L’Union des travailleurs en janvier 1903. En septembre suivant, il fut le principal animateur d’une réunion qui déboucha sur la fondation à Patton d’une section socialiste francophone forte de 14 adhérents. À cette occasion il collecta 6 dollars 25 dans l’assistance pour financer la propagande en direction des Canadiens-français de Nouvelle-Angleterre. Lecteur actif et dévoué de l’hebdomadaire socialiste francophone, il plaça au fil des mois plusieurs abonnements et fit une série de versements à la souscription permanente ouverte par ce journal. En décembre 1907, il décida de distribuer chaque semaine 50 exemplaires de L’Union des travailleurs à des fins de propagande. En l’espace de trois mois, il fit 32 nouveaux abonnés (plus 7 autres de juillet à octobre) et collecta 2 dollars 75. Encouragé par ce résultat, il continua ensuite sur sa lancée : en avril 1909, une tournée de prospection lui permit de recueillir pour 6 dollars 70 d’abonnements, auxquels vinrent s’ajouter d’autres abonnements et renouvellements à Patton. Et il en alla de même presque chaque année (sauf durant le premier semestre de l’année 1912, qui le vit forcé de ralentir ses activités tandis que son épouse était hospitalisée pour une péritonite mal soignée).

Proche de la mouvance syndicaliste révolutionnaire, Alphonse Yanssens prit en juillet 1912 l’initiative d’organiser à Patton avec Ulcère Courtin une collecte destinée à hâter la libération des deux dirigeants des IWW, Joe Ettor et Arturo Giovannitti. Ils recueillirent au total 17 dollars 65.

Dès 1913, Alphonse Yanssens recommença à investir toute son énergie dans la défense de L’Union des travailleurs. Il fit plusieurs tournées de propagande et de prospection au porte à porte, et il organisa la vente de reproductions et de cartes postales au profit de ce journal. En avril 1913 il se porta volontaire pour figurer au nombre des « anti-déficitaires », et il s’engagea en août à verser chaque mois 10¢ afin de permettre la constitution d’un fonds de réserve financier. En mars 1914, il présida la réunion organisée à Patton par la section socialiste avec Louis Goaziou comme principal orateur ; il se chargea également de la collecte à l’issue de la soirée, et recueillit la somme de 6 dollars 80 (à laquelle la section ajouta 10 dollars sur ses fonds propres).

Approuvant visiblement la ligne pro-Alliés adoptée par la rédaction de L’Union des travailleurs à compter de septembre 1914, Alphonse Yanssens demeura un abonné fidèle et généreux de ce journal jusqu’à sa cessation définitive de parution en septembre 1916.

Marié et père de famille, Alphonse Yanssens avait perdu en novembre 1911 une fille âgée de vingt ans.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article159471, notice YANSSENS (ou YANSENS) Alphonse [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 4 juin 2014, dernière modification le 4 juin 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCE : L’Union des travailleurs, 29 janvier, 17 septembre 1903, 28 avril 1904, 23 mars 1905, 1er mars 1906, 14 mars, 19 décembre 1907, 2 janvier, 16 janvier, 30 janvier, 20 février, 5 mars, 16 juillet, 17 septembre, 29 octobre, 12 novembre, 3 décembre 1908, 15 avril, 3 juin, 21 octobre, 4 novembre 1909, 10 mars 1910, 3 août, 31 août, 30 novembre 1911, 16 mai, 25 juillet 1912, 27 février, 20 mars, 17 avril, 14 août 1913, 1er janvier, 12 mars 1914, 18 mars, 16 septembre 1915, 23 mars 1916 entre autres.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément