GOUAILHARDOU Paul, Jean

Par Jean-Pierre Besse

Né le 15 mars 1911 à La Garenne Colombes (Seine, Hauts-de-Seine), exécuté le 13 juin 1944 à Boye commune de Villeneuve (Ain) ; employé ; résistant membre de l’Armée secrète.

Fils de Pierre Gouailhardou, employé aux chemins de fer de l’état, et de Paulette Rebrasser, sans profession, Paul Gouailhardou fut adopté par la Nation en mars 1929. Marié à Paris XIIe arrondissement en février 1933 avec Raymonde Henrequelle, il travailla avant guerre en Egypte où il monta une affaire commerciale. Mobilisé en 1939, il chercha après l’Armistice à entrer en contact avec le Général de Gaulle qu’il avait connu alors qu’il était adjudant d’active dans un régiment commandé par le Général.

Installé à Caluire (Rhône) et père de trois enfants, il organisa des groupes paramilitaires dans le Lyonnais. Il était alors employé au service du rapatriement des prisonniers malades.

En 1942, il devint, sous le pseudonyme de Jacques, responsable du secteur IV Trévoux de l’Armée secrète. Il appartint aussi au réseau Jove à partir du 15 janvier 1943.

Il fut arrêté par la police allemande le 16 janvier 1944 (ou le 3). Interné au fort de Montluc, il fut exécuté le 13 juin à Villeneuve (Ain) avec dix huit autres détenus dont six inconnus.
Après identification de son corps il eut droit à des obsèques nationales le 9 juin 1945 à l’église et au cimetière de Caluire (Rhône), où il repose.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et la médaille de la Résistance française lui fut attribuée à titre posthume par décret du 24 avril 1946 et inscription au J.O. du 17 mai 1946.
Il fut homologué à titre posthume capitaine FFI en juin 1947.

Un monument commémoratif a été érigé sur la D 936 entre Trivier et l’entrée de Villeneuve. Son nom figure également sur la stèle commémorative, à Mionnay (Ain).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article159005, notice GOUAILHARDOU Paul, Jean par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 26 mai 2014, dernière modification le 7 décembre 2018.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : DACC, Caen, dossier 21P 194090. — Bruno Permezel, Résistants à Lyon, Villeurbanne et aux alentours, 2824 engagements, Éditions BGA Permezel, 2003. — État civil.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément