LANCELIN Ferdinand

Par Laurent Gonon

Né en 1831 à Lyon (Rhône) ; sans profession ; condamné pour vente imprimés.

Ferdinand Lancelin fut condamné le 6 juin 1849 pour vente d’écrits imprimés sur la voie publique à Lyon, sans autorisation, en contravention aux art. 1 et 2 de la loi du 16 février 1834, à 24 heures d’emprisonnement et aux dépens. La période connaissait une montée du mouvement revendicatif et d’exacerbation du combat des idées qui devaient conduire à l’insurrection lyonnaise du 15 juin 1849 et à sa répression. Le tribunal condamnait en outre Simon Agier, Joseh Pelon, Claude Revillon, Philippe Jarret, Joseph Bellon à 24 heures d’emprisonnement ainsi qu’aux dépens.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article158900, notice LANCELIN Ferdinand par Laurent Gonon, version mise en ligne le 15 mai 2014, dernière modification le 15 mai 2014.

Par Laurent Gonon

SOURCES : http://archives.rhone.fr UCOR 191

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément