POIRIER Guy, Roger

Par Jacques Girault

Né le 4 janvier 1938 à Libourne (Gironde), mort le 4 janvier 1993 à Bordeaux (Gironde) ; instituteur ; militant du PCF en Gironde, conseiller municipal de Floirac.

Fils d’ouvriers boulangers, avec son père socialiste, Guy Poirier, élève du cours complémentaire de Libourne, entra à l’École normale d’instituteurs de Mérignac. Titulaire du baccalauréat, il devint instituteur à l’école de Bouliac puis de Floirac et adhéra au Syndicat national des instituteurs en 1957 dont il fit partie de la commission des jeunes dans la section départementale en 1959.

Il effectua son service militaire dans le train comme conducteur et secrétaire de novembre 1960 à septembre 1962.

Il se maria en mars 1959 à Bordeaux avec Henriette Chassaing*, institutrice communiste, fille de Régine Allo, ouvrière du livre, militante communiste, et d’Henri Chassaing, militant communiste et syndicaliste. Le couple avait deux enfants en 1963, enseigna à Libourne, puis vint habiter le quartier de la Bastide à Bordeaux.

Poirier fonda, avec Michel Peyret* et Pierre Tachou*, le cercle de l’Union des Jeunesses communistes à l’école normale en 1957 et adhéra au Parti communiste français en 1959 à Libourne où il fut membre du comité de la section communiste. Membre du bureau puis du secrétariat de la section communiste de La Bastide puis du comité de ville de Bordeaux, il suivit en 1963 le stage central organisé par le PCF pour les instituteurs communistes puis l’école centrale du PCF en juillet 1973.

Poirier, membre de la commission fédérale de contrôle financier de 1964 à 1966, devint membre du comité et du bureau de la fédération de 1966 à 1977, occupant la responsabilité de la trésorerie fédérale à partir de 1973. Il fut élu au seul comité fédéral de 1977 à 1979.
Il fut élu conseiller municipal de Floirac en 1977. Il était aussi membre du conseil d’administration de l’amicale laïque de Floirac.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article158775, notice POIRIER Guy, Roger par Jacques Girault, version mise en ligne le 8 mai 2014, dernière modification le 8 mai 2014.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Notes de Michel Peyret.

Version imprimable Signaler un complément